Email: office@yourdomain.com
Phone:: +44 20 7240 9319
haut de page

Transformation d’une habitation à Liège

 

Un apport de lumière naturelle à l’intérieur

La plupart des habitations urbaines de Liège, pour autant qu’elles ne soient pas situées dans l’hyper-centre, sont construites à flanc de colline. Dans un cas, le jardin est plus bas que le rez-de-chaussée; dans l’autre, c’est l’inverse. Nous sommes régulièrement appelées pour gérer cette problématique. Pour cette habitation, nous sommes dans le second cas de figure. Dès lors, l’apport de lumière naturelle dans les pièces de séjour est réduit. Le programme de cette transformation dans le quartier des Guillemins est donc de profiter davantage du jardin et de la clarté qu’il peut apporter à l’intérieur.

 

Dans un premier temps, une annexe existante bâtie sur la moitié de la largeur de parcelle est élargie. Ceci permet l’aménagement d’une grande cuisine avec un ilôt central et un coin repas familial, répondant aux habitudes de vie actuelles. Cette annexe couvrant à présent la totalité de la largeur de la parcelle, il faut apporter de la lumière directe à la pièce centrale, même si elle est ouverte sur la cuisine. La toiture plate de l’annexe est projetée à un niveau permettant de placer un très fin bandeau de lumière en hauteur, puisque les pièces du corps principal de l’habitation sont hautes sous plafond. Trois lanterneaux de toiture éclairent davantage de manière zénithale.

 

Les pièces de vie existantes, majestueuses avec leurs boiseries et leurs plafonds moulurés, sont rafraîchies. Elles sont complémentées de mobilier contemporain choisi par le maître de l’ouvrage, sans dénaturer le style d’origine de cette belle maison de maître. La nouvelle partie est traitée avec les tendances de notre époque : mortex au sol, peintures foncées, cuisine épurée, hotte intégrée, frigo américain, et du mobilier coloré en lien avec celui placé dans les parties existantes.

 

Accéder au jardin plus haut que le niveau du séjour

Le défit est maintenant de rejoindre le jardin, qui ne cesse de grimper, bien plus haut que la cuisine. Comment y parvenir de manière transitionnelle? Par différents paliers et deux terrasses. En sortant par un grand châssis coulissant, on accède à un premier palier et quelques marches en béton brut, délimitées par un voile en béton coulé sur place et un châssis à traverse inférieure oblique. On accède alors à une première terrasse, en béton également, avec un apport de verdure par la création d’un parterre derrière le soutènement. Ensuite, une seconde terrasse, en bois cette fois, et délimitée par un voile en béton recouvert de la même essence. Ces deux zones extérieures permettent aux occupants de se déplacer dans la journée en fonction de leurs envies et de l’ensoleillement. Enfin, on accède aux zones végétalisées en fond de parcelle. Celle-ci se prolonge latéralement, à l’arrière des parcelles voisines, pour une zone plus intime et plus boisée, où l’on peut par ailleurs dissimuler un abri de jardin.

 

Les bétons lissés nécessiteront encore un traitement pour éviter les mousses tenaces. Les parterres doivent encore fleurir. Nous pourrons vous offrir de plus belles photos des extérieurs prochainement.

 

Ce chantier nous a donné du fil à retordre. Les défits techniques étaient de taille et chaque faille dans la réalisation nous a mené à des situations difficiles à gérer. Nous remercions nos clients pour leur patience. Nous en sortons, comme de chaque épreuve, plus expérimentées pour la suite, et persuadées que c’est par le dialogue, qui a ici été possible entre toutes les parties, que les problèmes se solutionnent!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stabilité : Delta GC

Projet similaire : Transformation à Liège

Catégorie:
Date: